L’amour après

L'amour après, Marceline Loridan-Ivens et Judithe Perrignon (Le Livre de Poche, 2019)

Rares sont les témoignages qui m’ont autant émue…

Marceline Loridan-Ivens fait partie de ces figures emblématiques, avec Simone Veil et Ginette Kolinka, qui forcent le respect et dont les précieux témoignages ont été, et sont toujours, tellement nécessaires.

Ici Marceline Loridan-Ivens jette un regard rétrospectif sur sa vie et sur les hommes qui l’ont traversée. C’est le témoignage d’une femme qui, à presque 90 ans, nous raconte d’une voix au timbre exceptionnel, la sécheresse de son corps à son retour des camps, l’impossibilité de jouir et l’amour, enfin. Marceline la rebelle dans toute sa splendeur. 

A lire. Impérativement.

Je suis une fille de Birkenau et vous ne m’aurez pas.

L’amour après de Marceline Loridan-Ivens et Judith Perrignon est disponible au Livre de Poche (2019, 168 pages).

Une réflexion au sujet de « L’amour après »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s