Le Restaurant de l’amour retrouvé

Le Restaurant de l'amour retrouvé, Ito Ogawa (Picquier Poche)

Mon année 2021 aura été marquée par la découverte de l’autrice Ito Ogawa. Ses romans dessinent un univers qui fait du bien, un univers doux comme un bisou ou un gros câlin. D’abord j’ai lu La Papeterie Tsubaki, puis La République du bonheur. Enfin vint Le Restaurant de l’amour retrouvé. Nouveau coup de cœur. 

Lire la suite

La noce d’Anna

La noce d'Anna, Nathacha Appanah (Folio, 192 pages)

Peut-être connaissez-vous Nathacha Appanah pour Tropique de la Violence (2016) ou pour Le ciel par-dessus le toit (2019). Aujourd’hui, je ne vais pas vous parler de Rien ne t’appartient, qui vient de sortir chez Gallimard (et que je n’ai pas encore lu), mais de La noce d’Anna (2005). C’est par ce dernier que j’ai découvert la plume de l’autrice mauricienne il y a une dizaine d’années. Il m’avait fait forte impression à l’époque, et je l’ai relu récemment avec le même plaisir. 

Lire la suite

Maikan

Maikan, Michel Jean (Dépaysage (juin 2021)

Michel Jean m’avait déjà éblouie l’année dernière avec Kukum, un récit sensible et poétique sur la façon dont sa grand-mère avait embrassé la vie nomade des Innus, un peuple autochtone du Québec. Avec Maikan, l’auteur bascule dans la fiction pour aborder l’assimilation brutale des Indiens par le gouvernement canadien, du début du XXe siècle à la fin des années 1990, avec la complicité de l’Eglise catholique. Un roman émouvant et tristement d’actualité.

Lire la suite